Rendez-vous avec le crime de Julia Chapman

Titre : Rendez-vous avec le crime. Une enquête de Samson et Delilah, les détectives du Yorkshire.

Auteur : Julia Chapman

Editeur : La bête noire

Genre : Policier

Date de sortie : 12/04/2018

Présentation

La mort est aveugle.

Quand Samson O’Brien débarque sur sa moto rouge à Bruncliffe, dans le Yorkshire, pour y ouvrir son agence de détective privé, la plupart des habitants voient son arrivée d’un très mauvais œil. De son côté, Delilah Metcalfe, génie de l’informatique au caractère bien trempé, tente de sauver de la faillite son site de rencontres amoureuses. Pour cela, elle décide de louer le rez-de-chaussée de ses locaux. Quelle n’est pas sa surprise quand son nouveau locataire se révèle être Samson – et qu’elle découvre que son entreprise porte les mêmes initiales que la sienne !
Les choses prennent un tour inattendu lorsque Samson met au jour une série de morts suspectes dont la piste le mène tout droit… à l’agence de rencontres de Delilah !

Auteur

Julia Chapman

Julia Chapman est en réalité le pseudonyme de Julia Stagg, auteur de la série Fogas Chronicles qui se déroule dans les Pyrénées françaises. Née en Angleterre, Julia a exercé comme professeur d’anglais au Japon, en Australie, aux États-Unis et en France. Elle a même dirigé une auberge dans les Pyrénées avec son mari pendant six ans. Aujourd’hui, elle habite dans le Yorkshire Dales, dans le nord de l’Angleterre, dont les paysages si typiques lui ont inspiré sa dernière série de romans : Les Détectives du Yorkshire.

Mon avis

Tout d’abord, je voudrais remercier Babelio et La bête noire pour cette découverte. Mon avis sera mitigé. Je m’explique.

J’ai été séduite par les personnages principaux : Samson et Delilah. Samson O’Brien  pourrait paraître caricatural (pas à mon goût) : un homme fort qui débarque à moto dans la ville de son enfance après avoir exercé plusieurs années en tant que policier à Londres. Dès son arrivée, il fait face à l’animosité générale. Tous les habitants le détestent et pourtant, ce dernier saura se faire une petite place parmi eux.  Le décor m’a également attirée : la campagne du Yorkshire et ses alléchantes descriptions. Le côté mentalité rurale, commérages et secrets offrent un arrière plan plutôt agréable. Une jolie toile de fond. Tous les ingrédients sont présents pour proposer à la lectrice friande de policiers anglais que je suis de bons moments de lecture. S’ajoutent, en plus, au gré des pages du thé bien fort accompagné de scones et des descentes au pub autour de tourtes et de bière. Le charme à la british. Je suis comblée.

Néanmoins, j’ai trouvé le devant du tableau bien moins attrayant. L’intrigue est extrêmement longue à se mettre en place. Les personnages secondaires sont (trop) nombreux. Il ne se passe pas grand chose pendant quasiment la première moitié du livre. Ma lecture fut pénible à bien des moments. Pourtant, j’ai poursuivi. Et c’est précisément cette toile de fond à laquelle j’ai précédemment fait allusion qui en fut la cause. J’aurais souhaité plus de suspense. Les morts (suicides ou crimes ?) s’enchaînent et pourtant, il m’a manqué « quelque chose ».

J’ai davantage été séduite par les relations complexes entre les Metcalfe, Lucy, Nathan et le protagoniste que par le côté policier. Ce point permettra-t-il au tome 2 d’acquérir un peu plus de consistance que ce premier opus qui me semble sur certains points un peu décousu ? Je m’essaierai toutefois à sa lecture. Par curiosité. Parce que j’ai malgré tout envie de savoir ce qui va se passer à Bruncliffe, petit village des Vallons du Yorkshire. Dans l’épilogue, l’auteure entrouvre une porte que j’ai bien envie de pousser.

Si une comparaison entre Rendez-vous avec le crime et Agatha Raisin vous a traversé l’esprit, je vous arrête tout de suite. Il n’en est rien. L’écriture de MC Beaton et celle de Julia Chapman (enfin, la traduction du moins) diffèrent en bien des points. La première est bien plus légère. L’humour y est présent, ce qui n’est pas le cas chez Julie Chapman où, entre deux réunions familiales ou amicales, le climat est plus austère.

 

Publicités

Auteur : labibliothequedecelineblog

Passionnée, je partage mes lectures avec vous !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s