Irrespirable – Olivia Kiernan

Titre : Irrespirable

Auteur : Olivia Kiernan

Editeur : Hugo Thriller

Genre : Thriller

Date de sortie : 18/10/2018

Présentation

Entre Le Poète et Le Silence des agneaux, Olivia Kiernan signe son entrée parmi les plus grands.

Irréversible
Dublin. Le docteur Eleanor Costello, scientifi que respectée, est retrouvée morte chez elle. Suicide ?

Implacable
À peine remise des coups reçus lors de sa précédente affaire, la commissaire Frankie Sheehan se voit confi er l’enquête. La disparition du mari d’Eleanor puis la découverte d’une deuxième et bientôt d’une troisième victime lui prouvent qu’elle est en présence d’un tueur en série. Et que ce tueur aime jouer avec la mort.

Irrespirable
Victimes consentantes, sites BDSM,  » near death experiences « , chambres de torture, meurtres filmés et ritualisés : jusqu’à sa confrontation finale avec le tueur, Frankie va s’immerger dans ce que l’âme humaine a de plus noir et de plus pervers. Un noir absolu, malgré les taches de bleu de Prusse, ce pigment utilisé par Chagall et que l’on retrouve sur les victimes comme une signature.

L’autrice

Née en Irlande, Olivia Kiernan vit aujourd’hui en Angleterre. Traduit dans de très nombreux pays, Irrespirable est son premier roman. Elle publiera en 2019 une nouvelle enquête de la commissaire Frankie Sheehan.

Mon avis

Un thriller qui fleure bon l’Irlande…

Je remercie les éditions Hugo Thriller pour leur confiance renouvelée. Et avec toutes mes excuses pour la looonnngue attente. J’ai enfin retrouvé mon ordi, après bien des péripéties et j’essaie de rattraper le retard niveau chroniques…

En voilà un thriller pour le moins original. Le premier élément que j’apprécie dans Irrespirable, c’est l’originalité de celui-ci. Des thrillers, j’en lis. Beaucoup. Une redite de ce que je connais déjà, vous vous en doutez, ne m’emballe pas plus que ça même si certains se lisent tout de même très bien.

Mais ici, c’est autre chose. Dans le style notamment. L’intrigue a néanmoins toute son importance. Tout comme les éléments qui l’entourent. L’autrice, à travers la narratrice, passe tout au peigne fin. L’utilisation du présent, la description des actions décrites avec précision confère à l’histoire un rythme haletant. Les actions s’enchaînent. Et moi je suffoque. Le caractère glauque du passe temps de certains protagonistes, je n’en dirais pas plus bien sûr(!) donne un petit côté sombre, juste ce qu’il faut. Alors certes, c’est pervers, mais tout à fait soutenable ! C’est une âme sensible qui vous le dit ! On avance à tâtons. On ne sait pas trop où on met les pieds. Et pourtant, on a indéniablement envie d’avancer. De savoir.

Aurons-nous le plaisir d’embarquer de nouveau pour l’Irlande et d’enquêter de nouveau avec la commissaire Frankie Sheehan ? Je l’espère en tout cas !

 

Publicités

Auteur : labibliothequedecelineblog

Passionnée, je partage mes lectures avec vous !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s