Lucinda perd le contrôle de Ness E.H

Titre : Lucinda perd le contrôle

Auteur : Ness E.H

Genre : Chick lit

Edition : Autoédition

Date de sortie : 07/07/2017

Présentation

Lucinda a enfin réussi : après une vie sentimentale un peu chaotique, à trente ans passés elle a trouvé le « parfait » petit-ami, beau brillant, William réunit toutes les qualités qu’elle a toujours recherché chez un homme.
Elle s’y voit déjà dans sa sublime robe blanche accrochée à son bras, une vision idyllique qui clouerait le bec une bonne fois pour toute à son insupportable sœur  Tyffanie et qui ravirait ses parents.
Seulement voilà, Will n’est pas aussi parfait que Luce le pense et d’ailleurs il est bien loin de l’être aux yeux de sa meilleure amie Marylin au caractère bien trempé et à ceux de ses collègues et amis Hélène et Tanguy.
Bien sûr Lucinda finira par le découvrir de la pire des manières… et la voilà donc de nouveau célibataire, découragée et un peu désespérée.
Elle devra tout recommencer et être sûre cette fois de faire les bons choix !
Entre son admirateur secret qui lui dépose des cadeaux de plus en plus farfelus sur son bureau, son nouveau collègue Tristan, mignon mais coincé qui a toujours l’air de juger tout le monde et elle en premier, le beau et célèbre Daniel Leroy qui arrive cette année dans son cours d’anglais, Lucinda aura bien du mal à savoir où elle en est !
D’autant que le démoniaque Will n’a pas dit son dernier mot !
Heureusement elle peut compter sur l’aide de se amis et de sa nièce Fiona pour remettre de l’ordre dans tout ça !

Auteur

Ness E. H est l’auteure de Les chroniques de Lily Miller. J’en ai déjà parlé sur le blog car j’ai lu et chroniqué les trois premiers tomes de cette série à suspense qui en compte six et dont le dernier sera bientôt disponible. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à vous reporter à mes précédentes chroniques. L’auteure a eu la gentillesse de m’accorder deux interviews afin de mieux se faire connaître de ses lecteurs.

Mon avis

Quel plaisir de retrouver Ness E.H dans un registre totalement différent. Si je l’ai découverte avec la série Les chroniques de Lily Miller, une saga emplie de suspense, c’est avec plaisir que je la redécouvre aujourd’hui dans une chick lit très agréable à lire. Une lecture parfaite pour l’été. Surtout ne voyez pas dans cette expression une connotation péjorative. Loin de là ! J’ai dévoré ce livre en un rien de temps alors qu’à la base je ne suis pas forcément une amatrice du genre. D’ailleurs, je pense que si j’avais lu ce livre en plein hiver, je l’aurais tout autant apprécié 😉

Bien que le registre soit totalement différent, je retrouve néanmoins la plume de l’auteure que j’avais appréciée dans Les chroniques… Le style est reconnaissable. L’écriture est fluide et efficace. J’apprécie particulièrement cette façon qu’a Ness E.H de créer le quotidien de ses personnages. Les viennoiseries du matin, les cafés Starbucks, les petits plats italiens, les tasses de thé entre copines, le cocooning devant la tv et j’en passe. Je trouve ces petits détails extrêmement importants afin de conférer de la réalité à la fiction. Ils donnent de l’épaisseur aux personnages qui se convertissent alors en personnes réelles et font oublier au lecteur que celui-ci est en train de lire. Personnellement, c’est ce que je recherche quand je lis. Je veux m’évader et croire en leur existence.

On retrouve des caractéristiques propres à l’auteure. En effet, on note un certain nombre de points communs avec ses précédents écrits. Par exemple, tout comme dans les précédents, l’héroïne, Lucinda, est très entourée. Elle peut compter sur une bande d’amis toujours présents pour la soutenir : Mary bien sûr mais également ses collègues de travail Tanguy et Hélène.  L’amitié prend donc une grande place chez l’auteure. Je dirais même que c’est un thème central. La trahison est également un sujet récurrent ainsi que la complexité des relations familiales. Il est vrai que les déjeuners dominicaux chez les Price ne sont pas précisément ce qu’on peut appeler des moments privilégiés en famille. Lucinda semble tellement « normale » au milieu des siens, ce qui ne fait que renforcer la sympathie que le lecteur peut ressentir à son égard. Heureusement, la petite Fiona est là ! Je n’en dirai pas plus. Je vous laisse le plaisir de découvrir tout ça par vous-même…

Pour conclure, je dirais que Lucinda perd le contrôle est une histoire simple, joliment racontée et dans laquelle bon nombre de jeunes femmes pourraient se reconnaître. Lucinda est une personne équilibrée, saine, extrêmement sympathique et attachante. Elle doit juste attendre que la chance daigne enfin lui sourire. Et c’est tout ce qu’on lui souhaite, car elle le mérite amplement !

 

Publicités