Interview de Solène Bakowski – Amélie Antoine

AVEC ELLE / SANS ELLE : UNE CREATION ORIGINALE SIGNEE

                                                    SOLENE BAKOWSKI ET AMELIE ANTOINE

23476277_10155023870646127_1834708350_n

Je vous ai récemment parlé de AVEC ELLE et SANS ELLE, un projet littéraire original mis en œuvre par deux auteures de talent : Solène Bakowski et Amélie Antoine. Deux histoires, deux romans, deux auteures, un premier chapitre commun. Puis, un détail. LE détail qui va faire prendre à chacun des récits une orientation totalement différente.

Pour plus d’informations, voici la chronique que j’ai rédigée sur mon blog :

https://labibliothequedecelineblog.wordpress.com/2017/11/09/avec-elle-sans-elle-solene-bakowski-amelie-antoine/

Les deux romans peuvent se lire indépendamment. Toutefois, je vous conseille fortement de découvrir les deux versions des événements, chacune amenant à ses propres réflexions.

J’ai pu me rapprocher des deux auteures afin d’en savoir un peu plus sur la façon dont est né le projet car je me pose beaucoup de questions à son sujet. Et je suis sûre que vous aussi !

INTERVIEW 🙂

Bonjour Solène. Bonjour Amélie. Je vous remercie de m’accorder un peu de votre temps après la récente sortie de vos romans. Alors voilà, on veut tout savoir, ou presque… !

 

  1. Solène et Amélie : union professionnelle et /ou amicale ?

Amélie : Solène et moi, c’est avant toute chose une grande amitié qui a commencé lors de notre rencontre au Prix Amazon de l’autoédition en 2015… ! Une amitié et des univers d’écriture et de lecture assez sombres, qui nous ont donné envie assez vite de travailler ensemble à un projet commun J

 

  1. Heureuses de votre retour aux sources (!), l’auto édition ? Qu’est-ce qui a motivé un tel choix ?

Solène : Il y a deux raisons : la première était que nos calendriers de parution respectifs en librairie étaient difficilement compatibles avec une autre sortie, la même année, dans l’édition traditionnelle. Et puis, à la réflexion, il nous a semblé assez cohérent de proposer ce projet via un système d’édition qui nous avait permis de nous rencontrer.

 

  1. Qui de vous deux a eu l’idée de se lancer dans cette aventure ? Quel en a été le point de départ ?

Amélie : L’envie de travailler ensemble est venue assez naturellement, à force d’échanger par mail ou par téléphone de façon quasi quotidienne… Le point de départ, ça a été cette envie de travailler sur un même début, un détail qui change et qui donne naissance à deux chemins radicalement différents. Nous avions envie de pouvoir écrire chacune un roman différent – plutôt qu’un roman à 4 mains – de façon à rester un peu autonomes et à travailler chacune de notre côté, à notre rythme !

 

  1. Comment s’est fait le choix des attributions entre AVEC ELLE et SANS ELLE ?

Solène : Cela s’est fait assez naturellement. Le roman que je venais de terminer à ce moment-là, Une bonne intention, évoquait déjà la disparition d’un enfant. Or, il était pour moi impensable de partir à nouveau dans cette direction.

  1. Comment vous êtes -vous organisées ? Concrètement je veux dire. Chacune écrivait de son côté, puis vous vous rencontriez régulièrement pour faire un point ?

Amélie : Nous avons élaboré le squelette des deux intrigues ensemble, bien en amont de l’écriture. Nous avons pris une journée pour aller à Le Quesnoy, la ville où se déroulent nos deux histoires. Et quand nous avons chacune commencé à écrire, les échanges par mail ou téléphone étaient quotidiens, évidemment : aucune de nous deux ne pouvant faire le moindre pas sans l’accord de l’autre… ! Beaucoup de discussions et de négociations pendant plusieurs mois, pour parvenir à un ensemble parfaitement cohérent !

 

  1. L’écriture : une aventure plus aisée en solitaire ou en duo ?

 

Solène : Plus aisée en solo, sans aucun doute. Lorsque vous êtes seul, vous ne devez négocier qu’avec vous-même, ce qui, déjà, peut s’avérer parfois assez insurmontable. Alors à deux, je te laisse imaginer. Mais si l’exercice est difficile, il est aussi grisant. C’est une aventure réellement passionnante qui permet de beaucoup questionner sa pratique d’écriture.

 

  1. Avant la sortie de AVEC ELLE et SANS ELLE, avez-vous recueilli l’avis de vos proches, de professionnels, de bêta lecteurs ?

Amélie : L’avis de proches et de bêta-lecteurs, oui. Essentiel pour gagner en confiance et nous préparer à la publication des deux romans !

 

  1. Un petit mot à rajouter avant que nous nous quittions ?

Solène : Nous sommes très reconnaissantes du formidable accueil réservé à nos romans dès leur sortie. Nous n’imaginions pas qu’un tel engouement se créerait autour de cette idée de projet à quatre mains. Nous devons tant aux lecteurs et aux blogueurs ! Alors je profite de cet interview pour remercier tous ceux qui ont rendu cela possible. Vous nous avez fait rêver !

23476277_10155023870646127_1834708350_n

Merci beaucoup d’avoir pris le temps de répondre à mes questions. Je suis heureuse d’en savoir plus sur ce projet et je suis sûre que vous aussi ! 😉

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités