Petit récapitulatif sur les sorties de novembre qui m’ont fait de l’œil

Encore beaucoup de sorties de mois-ci. 529 si mes sources sont exactes, grands formats et livres de poche confondus. Eh oui, ça fait beaucoup…Heureusement, certains m’intéressent moins que d’autres 😉

Cette fin d’année fut pour moi un plaisir autant qu’un supplice. Tant de belles nouveautés à découvrir, tant de souffrance pour le porte-monnaie…

Voici ma sélection

–   La sorcière de Camilla Läckberg

Un incontournable pour la grande fan de l’auteure suédoise que je suis

camilla

Une fillette de quatre ans disparaît de la ferme isolée de ses parents. Après une longue battue, Nea est retrouvée nue sous un tronc d’arbre dans la forêt, assassinée. Fait troublant : la fillette se trouvait à l’endroit où, trente ans plus tôt, avait été découvert le corps sans vie de la petite Stella, une fillette du même âge qui habitait la même ferme. À l’époque, deux ado­lescentes, Marie et Helen, avaient été condamnées pour le meurtre : elles avaient avoué avant de se rétracter. Désormais mariée à un militaire autoritaire et psychopathe, Helen mène une vie recluse, non loin de la ferme, dans l’ombre des crimes passés. La belle Marie, quant à elle, est devenue une star du cinéma à Hollywood ; pour la première fois depuis la tragé­die, elle vient de revenir à Fjällbacka pour un tournage. Cette coïncidence et les similitudes entre les deux affaires sont trop importantes pour que Patrik Hedström et son équipe puissent les ignorer, mais ils sont encore loin de se douter des répercus­sions désastreuses que va avoir leur enquête sur la petite loca­lité. De son côté, Erica Falck écrit un livre sur l’affaire Stella. Une découverte la trouble : juste avant son suicide, le policier responsable de l’enquête à l’époque s’était mis à douter de la culpabilité des deux adolescentes. Pourquoi ?

Dans ce dixième volet, le plus ample et peut-être le plus abouti de la série Fjällbacka, Camilla Läckberg est au sommet de son art.

  • Un jour de neige de Susan Wiggs

J’ai des envies de romances de Noël en ce moment. C’est de saison ! J’ai évoqué ce livre dans une de mes chroniques : https://labibliothequedecelineblog.wordpress.com/2017/11/20/quelques-romances-de-noel/

jour de neige

Chargée d’organiser le spectacle de Noël pour les habitants de la petite ville d’Avalon qu’elle adore et où tout le monde la connaît, Maureen Davenport est aux anges. Tandis que les premières neiges de décembre tombent sur le lac des Saules, elle espère de tout cœur donner une dimension extraordinaire à cette fête. Aussi est-elle furieuse d’apprendre qu’elle va devoir travailler avec Eddie Haven, un homme désinvolte et provocateur qui se moque de son projet.

Mais plus que tout, Maureen est furieuse contre elle-même. Car dès le premier regard que lui jette Eddie, son cœur s’emballe. Encore sous le choc d’une récente et douloureuse rupture, elle n’aspire pourtant qu’à la solitude, loin de toute présence masculine.

Alors comment réfréner ce dangereux espoir qu’elle sent s’éveiller en elle ?

  • – Leonard & Virginia Woolf

Il attise grandement ma curiosité

virginia woolf

« Bloomsbury m’enchante, il est la vie même. »

Dans un récit inédit, vivant et abondamment illustré, Carole d’Yvoire raconte les premières années et la rencontre de deux êtres fascinants : Virginia Stephen et Leonard Woolf, dont l’union sera symbolisée en 1917 par la naissance de la maison d’édition Hogarth Press.

Sont ainsi célébrés dans ce texte émouvant une période activité artistique foisonnante et ceux qui, face au tragique, choisissent l’affirmation de la vie, d’une « vie intense et triomphante ».

  • Tous ces chemins que nous n’avons pas pris de William Boyd

william boyd

Un don juan patenté s’impose la chasteté mais compense en collectionnant les baisers volés ; un kleptomane retrace son parcours de vie à travers les objets qu’il a dérobés ; un couple séparé se retrouve par hasard et remonte les cinq ans de sa relation, en partant de la rupture banale pour revenir au coup de foudre initial ; une jeune femme qui accumule les échecs professionnels et amoureux réussit à toujours avancer en faisant du surplace ; un acteur naïf voit sa vraie vie se transformer en un cauchemardesque thriller de série B.

Tous ces chemins que nous n’avons pas pris nous donne à voir ces rencontres fortuites qui font affleurer le passé à la surface de nos émotions, ces décisions impulsives qui changent irrévocablement le cours d’une vie, ces hésitations et renoncements qui compliquent tout.

Ces neuf nouvelles pleines d’humour, de sensibilité et de surprises mettent en valeur une fois de plus le regard pénétrant, malicieux et bienveillant de William Boyd et son talent unique de conteur.

  • Agatha Raisin enquête, Tome 7 : A la claire fontaine

Dois-je encore présenter Agatha, cette irrésistible quica déjantée à mi-chemin entre Miss Marple et Bridget Jones ? Je l’adore…

TOME 7

Ancombe, village voisin de Carsely, est réputé pour son charme et sa sérénité. Mais l’arrivée d’une société d’eau minérale qui souhaite exploiter sa source d’eau douce va diviser la population et échauffer les esprits. Quand Agatha, qui travaille justement pour les relations publiques de cette société, trouve le président du conseil du village assassiné, les langues commencent à se délier. Et si l’un des membres du conseil l’avait tué avant qu’il ne donne son accord pour l’exploitation de la source ? C’est une Agatha Raisin au bord de la noyade sentimentale qui se lance dans cette nouvelle enquête.

  • Agatha Raisin enquête, Tome 8 : Coiffeur pour Dames

TOMe 8

Pour toutes ses clientes, Mr John est un magicien : un coiffeur aux doigts d’or qu’elles adorent ! Mais, peu après avoir confirmé ses talents auprès d’Agatha Raisin qui voit poindre ses premiers cheveux blancs, Mr John meurt dans son salon, victime d’un empoisonnement, sous les yeux de la détective. Voici Agatha embringuée dans une drôle d’enquête. Qui en effet pouvait en vouloir à Mr John, adulé par ses nombreuses clientes qui lui confiaient leurs plus troubles secrets ?

–   Spring girls

Je n’ai jamais lu Anna Todd. Sa saga AFTER n’est pas passée par ma bibliothèque. Un jour peut-être…mais pas tout de suite car j’avoue que ce n’est pas mon genre de lecture. Mais ne serait-ce que par curiosité…ce livre, lui m’attire. La quatrième de couverture est alléchante.

ANNA TODD

Les quatre filles de l’officier Spring vivent avec leur mère, Meredith, sur la base militaire de Fort Cyprus, près de la Nouvelle-Orléans, alors que leur père est en mission en Irak.

Durant les vacances de Noël, Meg, l’aînée des Spring qui espère la demande en mariage de son petit ami militaire, est perturbée par le retour d’un ancien « ami ». Sa cadette, Jo, 17 ans, ambitieuse et révoltée, se découvre de nombreuses affinités avec le nouveau voisin, Laurie. Amy, la plus jeune des sœurs, peste contre leurs problèmes d’argent et l’absence de cadeaux sous le sapin tandis que Beth, calme et discrète, fait de son mieux pour seconder leur mère à la maison.

Entre premiers émois amoureux, amitiés trahies et difficultés financières, le quotidien de cette famille américaine est jalonné de problèmes auxquels les quatre sœurs font face chacune à leur manière. Dans cette période riche en changements, les Spring Girls parviendront-elles à trouver leur place dans le monde ?

  •      Noël sur la 5ème avenue

NOEL SUR LA 5

Manhattan sous la neige, les sapins qui scintillent et les vitrines illuminées… Il n’y a rien qu’Eva aime plus que Noël. Alors, même si, cette année, elle doit passer seule sa fête préférée, elle ne compte pas se laisser abattre. Il ne lui reste qu’une dernière mission à accomplir pour Urban Génie, l’agence d’événementiel qu’elle a créée avec ses meilleures amies, avant de profiter pleinement de cette période enchantée : préparer une surprise de Noël pour Lucas Blade, le plus cynique des écrivains new-yorkais – ce qui n’est pas peu dire. Ce qu’elle n’avait pas prévu, c’est qu’une énorme tempête de neige la retiendrait prisonnière du somptueux penthouse du ténébreux écrivain…

–    La journaliste de Christina Kovac

Un livre que j’ai eu la chance de découvrir grâce à mon partenaire les éditions Hugo Thriller

LA JOURNALISTE

Virginia Knightly, productrice de télévision pour une chaîne d’infos de Washington, ne fait plus attention aux avis de recherche qui passent sur son bureau au milieu des coupures de presse, et pourtant… Un jour, la photo d’une jeune avocate disparue, Evelyn Carney, la trouble. Elle se souvient de cette ravissante jeune femme, mais où l’a-t-elle vue ? Hantée par l’image d’Evelyn, Virginia décide de mener elle-même l’enquête. Mais ni le mari, ni la meilleure amie de la juriste ne savent où elle a bien pu aller après avoir quitté, seule, de nuit, un restaurant de Georgetown.Risquant sa carrière et sa vie, Virginia, en véritable journaliste d’investigation, s’enfonce dans les obscures affaires de Washington, au coeur des réseaux inextricables de corruption qui lient la presse, la police et la politique dans la capitale des États-Unis.

  • Vices de Gipsy Paladini

VICES

 » Fais tout de même attention. C’est quand on baisse la garde que les chiens attaquent.  »

Le temps où Marie se rêvait en justicière insoumise appartient au passé. Arrachée à sa campagne natale, condamnée aux artères viciées de la ville qui accueille la Brigade des jeunes victimes, où elle officie en tant que lieutenant, la jeune provinciale avale des couleuvres. Car sur le terrain, la justice est un concept. Suicides, harcèlements, disparitions, viols… Et comme si la cruauté du monde ne suffisait pas, Marie doit au plus vite se faire une place au sein d’une équipe de flics à vif.

Qui est l’homme dont Zolan crie le nom chaque nuit ? D’où vient cette fureur qui dévore Sophie ? Pourquoi, chaque premier jeudi du mois, le commandant reçoit-il toujours la même carte postale ? Voilà autant de secrets dissous dans les ténèbres urbaines au fond desquelles Marie espère enterrer le sien…

Si le monde selon Gipsy Paladini se donne sous ses atours les plus noirs, ne vous fiez pas aux apparences : sa voix est lumineuse et perce avec rage l’obscurité.

 

 

 –       Birthday Girl de Haruki Murakami

Un auteur énigmatique et fascinant je trouve

BIRTHDAY GIRL

Japon, de nos jours. Quoi qu’on puisse souhaiter, aussi loin que l’on puisse aller, on reste ce qu’on est, voilà tout. La serveuse n’aurait même pas dû travailler ce soir-là. C’était son anniversaire, elle avait vingt ans, il pleuvait à verse, le directeur du restaurant était malade. Alors c’est elle, cette serveuse qui entrait dans ses vingt ans, qui était allée porter son repas au propriétaire du restaurant. Un vieil homme solitaire que personne n’a jamais vu. Un vieil homme qui, le jour de ses vingt ans, lui avait proposé de faire un voeu…

–       La disparue de Nöel de Rachel Abbott

LA DISPARUE

En Angleterre, de nos jours.

Emma le sait, il est des passés qui ne s’oublient pas. Mariée à David, directeur de banque traumatisé par la mort de sa première épouse et l’inexplicable disparition de sa fille Natasha la veille de Noël, six ans plus tôt, la jeune femme a appris à vivre avec les drames. Mais l’arrivée d’Ollie, leur fils de dix-huit mois, semble avoir redonné le sourire à David et renforcé leur couple. La promesse de jours meilleurs semble enfin possible…

Mais le monde d’Emma se fissure lorsqu’une jeune fille apparaît un jour dans sa cuisine. Natasha. Alors que David est en joie, Emma, elle, s’interroge : où était-elle toutes ces années ? Comment l’intégrer dans leur vie de famille idéale ? Et pourquoi ce sentiment que l’adolescente pourrait représenter une menace pour elle et pour son bébé ?

Que cache la disparue de Noël ?

  • Le pacte d’Emma de Nine Gorman

LE PACTE D EMMA.jpg

Emma, 21 ans est atteinte du syndrome de Beckyngton, une maladie neurodégénérative. Elle est pourtant bien décidée à profiter des dernières années de sa vie, alors elle se rend à New York où elle trouve un poste auprès du directeur d’un groupe prestigieux : Anderson Corp. Cette rencontre bouleverse sa vie, mais Emma ne sait pas si elle peut faire totalement confiance à cet homme-       La symphonie du hasard de Douglas Kennedy

LA SYMPHONIE

Un de mes auteurs favoris ! Je l’ai rencontré samedi à la fête du livre du var à Toulon samedi dernier et il m’a dédicacé son dernier opus que j’ai hâte de lire !!!

Toutes les familles sont des sociétés secrètes. Des royaumes d’intrigues et de guerres intestines, gouvernés par leurs propres lois, leurs propres normes, leurs limites et leurs frontières, à l’extérieur desquelles toutes ces règles paraissent souvent insensées.

À New York, dans un bureau, une éditrice lit un manuscrit. Une œuvre qui la trouble et qui va la replonger dans son passé et celui de sa famille.

BILAN

Livres lus

Livres qui seront lus d’ici la fin du mois

Achats prévus

Les autres devront attendre patiemment que je les sorte de ma wish-list, budget oblige…

Et vous, quelles sont les sorties du mois qui vous ont fait de l’œil ? Avons- nous des lectures en commun ?

Publicités

Les sorties de juin 2017 qui me font de l’œil

En ce mois de juin de l’année 2017, si j’en crois mes sources, il n’y a pas moins de 457 sorties. Donc, même si choisir, c’est renoncer, il va tout de même falloir que je fasse des choix au niveau de mes achats…Et puis, ce n’est pas comme si ma PAL contenait déjà de nombreux titres.

En sortie poche tout d’abord, deux titres me font de l’œil :

  • Les bottes suédoises d’Henning Mankell qui est la suite de Les chaussures italiennes, un des livres de l’auteur que j’ai le plus aimé et qui n’est pas du tout un polar. (sortie prévue le 1er juin)

Les bottes suédoises

Fredrik Welin, médecin à la retraite, vit reclus sur son île de la Baltique. Une nuit, une lumière aveuglante le tire du sommeil. Au matin, la maison héritée de ses grands-parents n’est plus qu’une ruine fumante.
Réfugié dans la vieille caravane de son jardin, il s’interroge : à soixante-dix ans, seul, dépossédé de tout, a-t-il encore une raison de vivre ?
Mais c’est compter sans les révélations de sa fille Louise et, surtout, l’apparition d’une femme, Lisa Modin, journaliste de la presse locale.
Tandis que l’hiver prend possession de l’archipel, tout va basculer de façon insensible jusqu’à l’inimaginable dénouement.

Après l’immense succès des Chaussures italiennes, auquel il fait suite, Les Bottes suédoises brosse le portrait en clair-obscur d’un homme tenaillé par le doute, le regret, la peur face à l’ombre grandissante de la mort ¿ mais aussi la soif d’amour et le désir ¿ , d’un être amené par les circonstances à revisiter son destin et à reprendre goût à la vie.
Tel est l’ultime roman de Henning Mankell : une œuvre d’une sobriété élégiaque et poignante, traversée et portée par la beauté crépusculaire des paysages.

  • Ta première vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une de Raphaëlle Giordano me tentait depuis quelque temps mais j’attendais sa sortie en poche. Voilà chose faite ! (sortie prévue le 1er juin)

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une

Camille, trente-huit ans et quart, a tout, semble-t-il, pour être heureuse. Alors pourquoi a-t-elle l’impression que le bonheur lui a glissé entre les doigts ? Tout ce qu’elle veut, c’est retrouver le chemin de la joie et de l’épanouissement. Quand Claude, routinologue, lui propose un accompagnement original pour l’y aider, elle n’hésite pas longtemps : elle fonce. À travers des expériences étonnantes, créatives et riches de sens, elle va, pas à pas, transformer sa vie et repartir à la conquête de ses rêves…

En grand format maintenant :

  • Au fond de l’eau de Paula Hawkins (sortie prévue le 8 juin), l’auteure du train célèbre La fille du train

Au fond de l'eau

La veille de sa mort, Nel a appelé sa sœur, Julia. Qui n’a pas voulu lui répondre. Alors que le corps de Nel vient d’être retrouvé dans la rivière qui traverse Beckford, leur ville natale, Julia est effrayée à l’idée de revenir sur les lieux de son enfance. De quoi a-t-elle le plus peur ? D’affronter le prétendu suicide de sa sœur ? De s’occuper de Lena, sa nièce de quinze ans, qu’elle ne connaît pas ? Ou de faire face à un passé qu’elle a toujours fui ? Plus que tout encore, c’est peut-être la rivière qui la terrifie, ces eaux à la fois enchanteresses et mortelles, où, depuis toujours, les tragédies se succèdent.

Trois livres donc. Si vraiment j’arrive à m’en tenir à ce qui est initialement prévu, je me dis que ce n’est pas énorme. En fait, c’est même bien en dessous de ma moyenne mais j’ai tellement de lectures en attente que ce soit en papier ou en numérique qu’il va bien falloir que je finisse par me calmer. Enfin, je vais essayer…

Et puis, dans cet article, je ne parle que des sorties du mois. Je n’ai pas mentionné Hortense de Jacques Expert qui est sorti en poche récemment, ni Fidèle au poste d’ Amélie Antoine que je veux acheter depuis des mois, ni du dernier Indiana Desjardin, ni de Bock 46 de johana Gustawsson et des tome 5 et 6 des aventures d’Agatha Raisin qui sortent le 31 mai…

Enfin bref, je suis perdue…

Et pour vous, quels seront vos achats sorties du mois ??? Dites-moi ! 🙂