Le maître des livres, Tome 1 de Umiharu Shinohara

Titre : Le maître des livres

Auteur : Umiharu Shinohara

Genre : Manga

Edition : Komikku éditions

Date de sortie : 28/08/2014

Présentation

Suivez le quotidien d’un excellent bibliothécaire qui parvient à changer la vie de ceux qu’il conseille dans leur lecture. Les aventures incroyables et merveilleuses d’un sommelier des livres. Une vraie leçon de dégustation des grands classiques de la littérature.
À la bibliothèque pour enfants « La rose trémière’ vous êtes accueillis et conseillés par Mikoshiba, un bibliothécaire binoclard célèbre pour son caractère bien trempé. Mais contrairement à ce qu’il peut
laisser paraître, c’est un professionnel de premier ordre. Aujourd’hui encore, adultes comme enfants perdus dans leur vie viennent à lui en espérant qu’il leur trouvera le livre salvateur.

Une histoire passionnante centrée sur la littérature et Mikoshiba, le « sommelier du livre pour enfants ».

Auteur

Dessinateur et scénariste japonais, Umiharu Shinohara, est auteur de la série « Le Maître des livres », un seinen manga, prépublié dans le magazine Weekly Manga Times et publié par l’éditeur Hōbunsha en volumes reliés depuis août 2011.

Mon avis

« Ce n’est pas toi qui choisis les livres, mais les livres qui te choisissent »

Quelle merveilleuse découverte ! Je ressors absolument enchantée de ce manga, moi qui ne m’intéressais pas du tout à ce genre. Les mangas, ouais bof je me disais. Les sujets qui sont développés ne m’intéressent pas. Eh bien ça, c’était avant de tomber sur Le maître des livres.

Un manga qui traite des livres, tiens. Intéressant et atypique. Un manga dont l’amour des livres transpire de toutes ses pages.

Si j’ai été un peu déroutée au début par le format, une fois que j’ai compris que tout se lisait à l’envers (!) et que je me suis habituée à l’originalité du genre, j’ai été complètement séduite par l’histoire. Dans la bibliothèque de La rose trémière, le temps s’arrête. A l’intérieur ne se retrouvent plus que des amoureux des livres. Et pas seulement des enfants même si ce lieu est censé abriter seulement de la littérature jeunesse. Des habitués y passent la majorité de leur temps libre. On y croise des personnes tourmentées que l’amour de la littérature réunit et guérit. Une certaine émotion émane de ces personnages fragiles dont la situation ne m’a pas laissée de marbre. On s’attache si vite à ceux qui partagent notre passion 😉

Mikoshiba, le « sommelier du livre pour enfants », l’homme à la coiffure champignon, a un caractère bien trempé. Il est hautain voire désagréable. Mais pour choisir un livre, c’est le numéro 1 ! Derrière ce vernis, on devine une personnalité bien plus tendre que ce que sa façade expose. Je compte sur les tomes suivants pour m’en dire plus et me livrer les secrets de cet homme qui a beaucoup à cacher mais certainement tout autant à donner. Les autres personnages sont eux aussi très énigmatiques et piquent ma curiosité au vif. Miyamoto, la mère de Leo, Kotegawa.

L’ambiance est exquise. On se croirait dans un conte. D’ailleurs, certains nous sont racontés au fil des chapitres. Des livres choisis par notre sommelier et qui collent à la perfection à la personnalité de chacun des lecteurs qu’il conseille. Je trouve ces histoires dans l’histoire très intéressantes.

Autre point positif : un lexique sommaire sur les auteurs, les œuvres et le vocabulaire est présenté à la fin du tome.

Ce manga est une vraie réussite ! Je ne pourrais que vous le conseiller mille fois et ce, quelles que soient vos lectures habituelles 🙂 Vivement que je me plonge dans les tomes suivants.

 

 

 

Publicités