Phobia / Collectif

Titre : Phobia

Auteur : Collectif

Genre : Thriller

Editions : J’ai lu

Date de sortie : 14/03/2018

Présentation

Dans ce recueil de nouvelles inédites, nos phobies sont disséquées – peur du noir, de la mort, des araignées et même des cons… – et nous lecteurs, sommes malmenés, certes, mais pour la bonne cause !

Mon avis

Je ne suis habituellement pas très friande de recueils de nouvelles mais celui-ci, je ne voulais pas passer à côté. Tout d’abord, parce que son achat contribue à faire une bonne action. Et puis parce que j’étais curieuse de découvrir de nouveaux auteurs ou bien des auteurs que j’ai lus mais dans un autre contexte Et je n’ai pas été déçue. J’ai passé un bon moment de lecture. J’ai frémi, j’ai ri à travers ces histoires très différentes les unes des autres que je ne vous présenterai pas en détails. Pêle-mêle je vous dirais que :  je mettrais une mention spéciale pour la nouvelle d’Armelle Carbonel. Niveau style, je suis conquise à chaque fois par cette auteure tout comme par Johana Gustawsson et sa jolie plume. Niveau humour : la nouvelle de Ian Manook est numéro un ! Niveau angoisse celle d’Olivier Norek m’a fait frémir mais m’a également donné à réfléchir. Jusqu’où ira la tv ? La chute de Jean-Luc Bizien est tordante. Celle de Maud Mayeras m’a touchée. Elle démontre à la perfection à quel point un être triste, fragile et meurtri peut devenir dangereux. Chris Loseus, lui, remettrait les pieds sur terre au plus arrogant d’entre nous. On peut être riche, célèbre et…très seul. Quant à celle de Niko Takian, j’ai envie de dire  » bien fait! » à son protagoniste.

Je vous conseille ce recueil. Vous ne vivrez plus vos phobies de la même façon 😉

 

 

Publicités

13 à table

L’image contient peut-être : tasse de café, boisson et intérieur

 

Je viens de terminer 13 à table. Je n’ affectionne pas particulièrement les recueils de nouvelles mais celui ci est spécial, on le sait bien.
Il m’ a été difficile de passer d un style à un autre. Rentrer dans certaines histoires a été très compliqué. La nouvelle de Bernard Minier par exemple…Je ne sais pas, j ai dû rater quelque chose… j’ai néanmoins apprécié celle d’Agnès Martin Lugand et Franck Thilliez, deux auteurs (au style très différent !) que j’affectionne tout particulièrement. Une petite mention spéciale pour celle de Karine Giebel. C’est la première fois que je la lis…
Les autres ne me laisseront sans doute pas un souvenir impérissable. Toutefois, j ‘ai passé un petit moment de lecture pas désagréable.
Et surtout je salue ce beau beau projet!